Approche de réduction des méfaits

La philosophie d’intervention du Cran est fondée sur la réduction des méfaits.

Au sein des services cliniques, l’approche de réduction des méfaits est articulée autour du traitement médical et est exempte de mesures coercitives. Cette  approche suppose une attitude de tolérance envers la consommation et les choix de vie de la personne dépendante (Brisson, 1997). Elle se préoccupe des conséquences négatives liées à l’usage des drogues que consomme l’usager plutôt que de viser absolument l’arrêt de consommation.

L’approche de réduction des méfaits, qui accepte l’usager avec ses compétences, s’applique dans l’ensemble des services du Cran, soit comme finalité de traitement, soit comme moyen de soutenir l’usager dans ses objectifs de rétablissement.